one life

One Life, l’urgence de vivre, tout ça. Bon la canicule qui fait fondre le cerveau aussi, c’est vrai. Vendredi concert punk-à-roulettes des copains de la Comtée dans un squat de punks à chiens en mode surchauffe à peine tenable, il faisait encore 42 dehors à 21h, alors j’imagine pas à combien de degrés on était dans la salle. Ces sons d’une autre vie, une vie passée, qui viennent résonner dans le présent. Ces liens qui ont commencé à se tisser quand on avait 8 ans (8 ans bordel, on en a 39), le destin de fou qui fait que ces liens ont dessiné plein de choses tellement étonnantes, ces liens qui sont toujours là. Ne jamais perdre ces liens, même si les kilomètres et les années et tout ça. Je trouve beau d’arriver à relier les vies, le passé le présent et l’avenir, à mélanger le tout et que ça reste harmonieux, juste simple et harmonieux.

avec Kikoune <3
A l’ancienne foreva’ 1988 >> vers l’infini et au-delà ✨

Samedi soir discussions aux accents canadiens au bord de la piscine en dégustant des verrines vegan, comme pour faire du contraste avec le concert punk-à-sueur de la veille.

65426616_2366843070219506_2331955250732204032_n

J’ai commencé à écrire ce post hier et aujourd’hui _blank total.

Namasté

Hier mon anniversaire, les copaines qui me font des câlins, les chats qui sourient, le soleil et le chant du vent dans les arbres, les papillons, les petits mots enchanteurs de celleux qui sont loin, les rebelles comtois prochainement dans la place, la tarte aux fraises vegan de l’homme-chouette dans le jardin, et son cadeau mon tambour qu’il me tarde de décorer avec les empreintes des enfants-loups en peinture.

Nous avons le cœur sauvage, et nous sommes amour, force et magie.

(clic sur les images pour les voir en plus grand)

 

mood

J’ai replongé dans Baldur’s Gate. J’ai voulu terminer ma vieille partie, relancée quand est sortie la Enhanced Edition, j’étais au dernier niveau, mais mes persos ne sont pas assez balaises, je me fais dégommer dans le cimetière souterrain. Du coup j’ai recommencé une nouvelle partie :3

J’aime tellement Imoën. En VO hein, parce que la voix française donne envie de noyer des petits chats. Mais en version originale, j’aime tellement, tellement Imoën ❤

A part ça, Dilly Dally joue ce soir à Paris et je n’y serai pas faute de billets de train à prix abordable. Ce week-end c’était le premier village vegan de Montpellier et c’était vraiment cool. Je suis pas mal dans mon tarot en ce moment, j’ai doré les bordures de mon RWS Centennial, et je l’ai passé au talc, dingue comme les cartes glissent super bien, oui je sais c’est over passionnant, mais j’avais envie d’écrire pour ne rien dire :3

La douceur guillerette des vacances me manque…

43264780_10217327564118477_5182514926144454656_n

La Liseuse de La Rambla et ses Veilleurs d’Ame

Je rentre d’une semaine à Barcelone. Plus de 600 photos à trier et à traiter. Demain retourner au taf… Euh… Le jetlag n’attend pas nécessairement le décalage horaire.
De la lumière et de l’amour plein le coeur, plein les yeux, j’ai enfin pu serrer cette ville dans mes bras pour de bon, après le premier baiser que j’y avais laissé furtivement il y a 6 ans et demi, devinant 1000 trésors à découvrir… Le quartier gothique est encore plus beau que dans mes souvenirs. L’hôpital de Sant Pau est un bijou. Le parc Güell, la Casa Batllo de Gaudi, le quartier Gracia, la Ciutadella et sa cascade monumentale, El Bosc de Les Fades, les orangers, les fêtes populaires, les perruches sauvages… J’ai failli pleurer en entrant dans la Sagrada Familia, un des lieux les plus solaires que j’ai vu de ma vie. Et j’ai mangé dans des lieux vegan tellement cool…
Gratitude infinie ❤
Tout était parfait et magnifique.

Une première image qui a touché mon coeur. Dans le bordel ambiant de La Rambla. Cette fille des rues avec ses deux chiens et son livre. Silencieuse et immobile. Dans sa bulle de sérénité au milieu de la foule. Sublime.

IMG_2729-2.jpg

J’essaierai de partager tout ça ici un peu au fur et à mesure.

J’ai retrouvé Kylo Ren.

Je suis allée voir le dernier Star Wars et c’était cool. Plein d’animaux imaginaires merveilleux et plusieurs messages anti-exploitation-animale (même Chewie pourrait devenir végé), Carrie Fisher, Adam Driver, bon ça devient Disney World un peu quand même et je préfère toujours les premiers opus, mais ça reste un bon divertissement.

Enfin surtout parce que Adam Driver. La première fois que je l’ai vu c’était dans la série Girls, il était le petit ami de la geekette de la bande, il était super chelou mais hyper attachant et il lui pissait dessus sous la douche pour plaisanter, alors j’aurai toujours une tendresse particulière pour Kylo Ren ahah.

Preuve :

 

Bref j’ai retrouvé Kylo Ren. On se croise souvent le matin, et ce midi on a déjeuné ensemble. Il traîne au bord de l’eau avec des petits potes à plumes ❤

 


EDIT >>> J’apprends qu’il ne faut pas donner du pain aux oiseaux. Ils le digèrent mal, ça les rend malades… Si tu veux nourrir les canards et autres birdies, tu peux leur donner tes épluchures, ils en raffolent et c’est très bon pour leur santé ❤ 

brêves de juin

Deux semaines qu’il fait une canicule tropicale épouvantable, on dort peu et mal, impossible de rafraîchir mon appartement non traversant, puisque la nuit les températures descendent rarement sous les 25, alors qu’en journée on dépasse facilement les 30 voire les 35 (à l’ombre)…

Je crois que j’ai oublié de parler ici du fait que j’ai commencé un nouveau taf au début du mois. J’ai réussi à retrouver une place dans l’enseignement supérieur. Un peu comme avant. Bon avec les nuits difficiles les journées sont dures, d’autant qu’au taf on n’a pas la clim, aussi incroyable que ça puisse paraître pour la région.
J’aime ce nouveau taf, je ne vais pas détailler ici, mais je m’y plais beaucoup. Je m’y sens comme un coq en pâte, j’ai envie que ça dure, je rêve d’une titularisation, tout ça. Enfin une vraie place à moi, tout ça.

Ce week-end j’ai profité de la maison de Charlotte, qui m’a proposé de m’y poser pour récupérer un peu, comme elle partait en vadrouille en famille. J’ai enfin pu faire une vraie nuit après 2 semaines d’insomnies à cause du chaud et du bruit !
(parce que oui bon forcément par ces chaleurs, tout le monde sort le soir encore plus que jamais, et les apéros s’étirent tard dans la nuit sur la place, jusque 2-3 heures du mat’, sous mes fenêtres ouvertes, donc le bruit vient s’ajouter à la chaleur, help, j’adore mon quartier mais là help quand même)

Mais donc, samedi soir j’ai fait une super nuit. Bercée par le bruissement des feuilles dans les arbres au rythme d’un vent frais, j’étais sauvée.
Et la journée j’étais avec… Une chatonne et un lapin-bélier ❤ Et une petite piscine dans le jardin. Et la clim dans le salon. Ca m’a fait tellement de bien de chiller au ralenti…

J’ai raté la fête de la musique toujours parce que j’étais trop morte de fatigue. J’avais vraiment pas la force. Tant pis il faut savoir écouter le corps et l’esprit.
Bon en même temps je suis allée dormir chez Sophie car en bas de chez moi c’était sound system roots dub prévu jusque 2 heures du mat’, mais sous ses fenêtres à elle on a eu un concert de percussionnistes jusqu’à bien 1 heure du mat’… Ahahah. Montpellier la ville qui ne dort jamais.

Bon et je suis retournée voir les gens de l’asso vegan Alliance Ethique, iels tenaient un stand un samedi après-midi en ville. C’était cool et ça m’a fait du bien, le soir on a pris l’apéro en terrasse et mangé du houmous. Je devrais les rejoindre plus souvent quand iels mettent en place des stands comme ça. Ca revigore mes convictions.

19146057_10213135262513557_6083288749888335626_n

Et aussi je suis toujours grave à découvert. C’est de pire en pire. Running gag pas drôle de ma vie.

Bon c’est décousu tout ça.

Mais je suis quand même toujours gratitude. J’en peux pu mais gratitude quand même. J’essaie de tenir bon jusqu’à ce qu’enfin, un puissant, violent, magnifique orage salvateur éclate…