l’évidence

Quelques jours avec la famille du coeur à la maison. Gratitude infinie.

J’ai du mal à trouver les mots. Ils apportent l’amour, la paix, les rires et la lumière. Ils le portent en eux à fleur de peau et irradient tout ce qu’ils regardent, tout ce qu’ils touchent. J’ai grandi si introvertie, si timide, si réservée, pas à l’aise en groupe, et aujourd’hui je réalise combien je me sens à ma place dans une vie de meute, un quotidien ensemble, comme un pack chantant à la lune de la liberté, riant au nez des codes et des croyances limitantes… Sauvages et libres.

La famille est une histoire de naissance. Au début. Puis, parfois, quand on va chercher sa place ailleurs, c’est une histoire d’évidence.

Ma famille du coeur. Ma famille de l’évidence. J’ai une chance telle que j’ai le devoir d’en faire quelque chose. Papou a raison, je dois prendre encore plus conscience de ma valeur, que je vaux mieux que certaines choses que je supporte alors qu’elles ne sont pas acceptables. Pas quand l’Univers me montre le chemin d’or sur lequel je pourrais m’élancer, si je fais les bons choix et si je lâche totalement prise sur certains vieux démons.

Ils apportent l’amour, la paix, les rires et la lumière. Ils apportent l’évidence et je ne dois pas la perdre même quand 300 km nous séparent. Elle doit s’enraciner en moi, faire partie de moi.

Je vous aime. Je vous aime tant. Je ne désespère pas du jour où j’oserai vous le dire, dans les yeux et pas seulement avec les yeux… Avec des mots, le son de ma voix, avec toute l’évidence que cela représente pour moi.

(clic sur les images pour les voir en plus grand)

fire-oid walk with me

Polaroid.

J’entame la pellicule noir et blanc.

Au printemps prochain j’aurai 40 ans.
Ce Polaroid traversera le temps mieux que n’importe quelle image numérique. S’il ne devait rester que ce portrait de moi, j’aime y voir une expression de paix sauvage, et le feu qui marche avec moi ☀️🔥

67821954_10219761444563967_1970932862609784832_o.jpg

 

Et puis après j’ai voulu jouer avec la double-exposition et j’ai fait ça :

IMG_20190731_190344.jpg

Un Univers entier de possibles s’ouvre à moi :3

 

la paz

Baaaawwwww nouveau Tarot.

Bien vintage, tout en symboles, il a été créé par Jean Beauchard en 1987, et imprimé chez Grimaud en quadrichromie et or. Du Made in France quoi. Surtout, un bijou. Les couleurs sont si vibrantes, ça nettoie les yeux et le coeur… Et les zones d’or, si elles ont un rendu discret au premier coup d’œil, donnent en réalité un contraste fou, tout en nuances et en reflets mordorés à tomber en amour…

Le jeu est accompagné d’un livret qui explique les nombreux symbolismes, je vais m’y plonger dès ce soir. La structure est plutôt celle du Tarot de Marseille, mais les mineures sont belles quand même, avec de discrets indices, et puis je commence à bien avoir en tête le déroulement numérologique et sa signification. Quand j’ai ouvert la boîte, certains endroits du carton étaient très légèrement jaunis. Plus de 30 ans qu’il m’attendait sagement ❤

C’est la deuxième fois que je prends quand même un jeu qui a été possiblement ouvert et montré, et les deux fois dans la même boutique. Aujourd’hui la vendeuse m’a avoué que si le client insistait beaucoup, il leur arrivait d’ouvrir les boîtes pour montrer les jeux… Sheitan. Alors qu’il est si simple de trouver des photos et des vidéos des cartes sur les internets… Bref. La deuxième fois donc. Le premier c’était mon cher cher cher et tant aimé Rider Waite Smith. Et quand je vois la connexion que j’ai avec ce jeu, je ne peux qu’espérer très fort le même genre de lien avec celui-ci. Peut-être que les jeux ouverts m’appellent…

Cet après-midi en sortant du taf je suis allée au Jardin des Plantes. Il faisait si beau. C’est là que j’ai fait des photos des cartes. Un jeu aussi vibrant méritait une cérémonie de lumière et de soleil.

(clic sur les images pour les voir en plus grand)

Il y avait même presque trop de soleil qui a limite cramé les couleurs des cartes sur les photos ahah.

Il y avait aussi des lycéennes qui donnaient des biscuits aux canards, un homme qui prenait en photo les chats du jardin, des pies qui sautaient dans les herbes, des lézards et des pâquerettes… Ces moments de gratitude infinie qui comblent presque toutes les brèches ❤

sdr

Je vais essayer de me rappeler plus souvent que cet endroit m’apporte tant de paix. Namasté.