Riot Tarot

Hier j’ai reçu un tarot qui m’interpellait depuis longtemps. Un tarot queer, militant, féministe, punk. Aux illustrations donnant aux archétypes du tarot tout le lien possible avec le monde d’aujourd’hui. C’est le Next World Tarot de Cristy C. Road. Une artiste cubaine qui dessine, peint, joue dans des groupes de punk-rock… La première édition de son tarot était sortie en crowdfunding, et comme souvent, après un rapide sold out, elle a lancé une réédition, qui est celle que j’ai reçue.

Wow. Les illustrations sont tellement parlantes. Finis les archétypes stéréotypés, toutes les couleurs, toutes les morphologies, tous les genres sont représenté·e·s (comme le fait déjà aussi un peu le World Spirit Tarot dans une toute autre ambiance). Ici on est pas là pour caresser le système et le patriarcat dans le sens du poil. On est là pour la révolution. Pour un prochain monde, un monde meilleur. Faire taire les oppressions et avancer ensemble. L’acceptation totale de soi, de notre unicité, ‘being spiritual and queer, and broken or fixed, but being okay’.

Les cartes viennent dans une boîte cartonnée avec un livret écrit par Cristy C. Road (en anglais). Je suis en train de le lire et c’est vraiment cool, engagé et libérateur.

Les convictions, les mots et les images de Cristy C. Road me font un peu penser aux morceaux de L7.

Ou de Bikini Kill.

Ou de Seven Year Bitch.

 

Bref, ces cartes font remonter à la surface toutes mes connections avec l’esprit Riot Grrrl ❤

Ce matin j’ai pu en faire quelques photos à la lumière suave et enveloppante du soleil naissant.

Couleurs hyper vibrantes.

 

(clic sur les images pour les voir en plus grand)

Pour le côté matériel, les cartes sont hyper grandes, ce qui permet de profiter pleinement des illustrations. Par contre elles sont du coup moins évidentes à mélanger, et assez fines donc relativement fragiles. Le fini est super mat et doux (contrairement à la première édition très brillante). Le livret est mis en page avec les pieds ahahah, pas de pagination, pas de sommaire, texte non justifié, mais le contenu vaut vraiment la peine. Pour l’instant je garde la boite d’origine, faute de pouvoir ranger ce jeu dans mes étuis habituels trop petits, je vais voir si je peux trouver un autre contenant adapté.

Voilà. Pour moi des cartes hyper inspirantes, et des premiers tirages justes, vifs et bienveillants.

l’esprit du monde

Post un peu redondant avec celui du 11 février, mais voilà j’ai pris le temps de faire quelques photos potables de mon dream tarot, à la lumière naturelle.

J’aime tant toutes ces couleurs, et l’universalité qui se dégage de ces illustrations. Et quel travail quand on sait que ce sont des linogravures mises en couleur ! Plusieurs semaines de travail pour chaque carte… L’Univers de Lauren O’Leary (aka Madame Onca) est vraiment puissant.

Ces cartes m’inspirent avec une évidence lumineuse, les tirages sont fluides, directs, ce sont des cartes qui souvent m’invitent à écouter ma nature sauvage, mon vrai moi, à sortir de mon petit confort et des sentiers battus.

Le livret qui va avec, rédigé par Lauren O’Leary et Jessica Godino (dans un anglais accessible), donne de belles pistes de réflexions autour de la façon dont sont illustrées les différents archétypes.

J’ai la première édition de ce jeu, qui avait été édité en crowdfunding en 2001, j’ai eu la chance de le voir passer sur Ebay à un prix super intéressant par rapport à ce qu’on peut voir d’habitude. L’artiste a sorti une seconde édition en 2015, elle le vend elle-même sur Etsy. Mais pour avoir regardé des vidéos comparatives, et pour chipoter, je trouve la première édition plus vibrante dans sa colorimétrie, et si quelques illustrations ont été revues, notamment le Soleil et le Magicien, je préfère le Magicien de la première édition.

Voilà, autant j’adore mon Rider Waite Smith original dans sa version Centennial, parce que les illustrations de Pamela Colman Smith sont divines et que rien n’aurait été possible en-dehors du Marseille sans Arthur Waite, autant en tarot revisité et personnel, en tarot d’artiste, ce World Spirit Tarot est celui qui me touche le plus, avec force, en plein cœur, celui auquel je me connecte direct, mon dream tarot quoi ❤

 

(clic sur les images pour les voir en plus grand)

smell like dream spirit

Enfin. Enfin ce tarot dans mes mains.

Après 3 semaines de voyage depuis les États-Unis, j’ai enfin reçu le World Spirit Tarot de Lauren O’Leary (aka Madame Onca). La première édition de 2001, qui avait vu le jour grâce à un crowdfunding en édition limitée. Avec un rendu colorimétrique encore plus incroyable que la réédition récente de 2015, et les idées originelles de l’auteure.

Un tarot avec des personnages de toutes les couleurs, de toutes les formes, de toutes les ethnies… Un tarot avec beaucoup de magie et de folie. Beaucoup d’amour aussi.
Un tarot qui me fascine depuis des années. Enfin je l’ai trouvé à un prix largement raisonnable, sur eBay, au prix d’un jeu de base en boutique.

Il me tarde de pouvoir prendre le temps de lire le livre qui l’accompagne et semble très intéressant, et dans un anglais fluide que je comprends bien. Passer du temps avec les cartes, en photographier quelques-unes à leur juste valeur…
Les illustrations ont été faites en linogravure et colorisées à la main par l’artiste. Plusieurs semaines de travail pour chaque carte…
Ces illustrations, cet univers, me bouleversent.

Ici, une carte en l’hommage de Pamela Colman Smith. On la reconnaît tellement. L’illustratrice a tellement su capter l’essence de Pixie. C’est tellement beau d’avoir fait ça.

Mon ‘dream tarot’.
Aujourd’hui avait mal commencé. Ca va mieux. Mon cœur est réchauffé.

50333855_10218238903541393_8361272976997351424_n