Tulpa

(SPOIL TWIN PEAKS S3 ep16)


Enfin vu l’épisode 16. Pour moi le meilleur épisode de la saison pour l’instant avec l’épisode 8. Chef d’oeuvre de réalisation et de jeu.

J’en ai pleuré de joie et j’ai poussé des cris de sioux, à environ 25 minutes. Je ne pensais pas être attachée à ce point à ce personnage. Trop évident. Trop facile. Et pourtant. J’ai littéralement explosé de joie de le retrouver enfin. Surtout, de l’entendre à nouveau. Lynch et son acteur ont réussi cette magie de rendre accro à la diction et au rythme de langage d’un personnage. Même après plus de 25 ans de silence. Bon, le fait de l’attendre et l’espérer encore 15 épisodes de plus, joue aussi dans la décharge électrique que provoque sa ‘renaissance’.
Jouer 3 personnages diamétralement opposés, dans la même série, avec une précision et un talent aussi fous, touche au surnaturel (oui il est possible que je me répète).
Et je ne parle pas une nouvelle fois de mon obsession pour la féminité virile du jeu de Laura Dern hein.

Plus que 2 épisodes. Que vais-je devenir ensuite ?

21167184_10213887794086376_1096465769036903526_o.jpg(capture d’écran Twin Peaks S3 ep16)

 

Evil Cooper

(WARNING SPOIL TWIN PEAKS S3)

Il aura fallu que s’entame la saison 3 de Twin Peaks, 25 ans plus tard, pour que j’apprenne que l’acteur qui joue Bob, était à la base éclairagiste et décorateur, et qu’il est mort en 1995 du Sida… Ce n’est pas possible Bob ne peut pas mourir on est bien d’accord.

Et la Dame à la Bûche, avec ses tuyaux dans le nez et pu de cheveux, toute tremblante, à l’aube de la mort… Pfiou.

Moi aussi ce soir j’ai pris 25 ans. En 2 heures. Comme 25 gifles et 25 baisers mélangés.

Une chose est sûre, ils sont nombreux dans la tête à Lynch. Ce mec est hanté par une bande de dingues qui ferait flipper Bob lui-même.
Quelle splendeur de voir l’évolution de sa folie au fil du temps (et la maîtrise, toujours). Quel plaisir de retrouver certains de ses acteurs chouchous dans sa série, l’air de rien. Quelle béatitude devant les scènes de forêt et celles de la Black Lodge.
Et quelle excitation de voir MacLachlan enfin bandant, les cheveux longs pas peigné hirsute l’air hagard le teint buriné les mains sales la sexualité débridée, en vrai crado grunge à la 90’s. Enfin ! Il aura fallu attendre 25 ans pour avoir envie de baiser Cooper ❤

18620753_10212868290519424_3792770568164270697_o