Gifts of the Universe (bis)

Les cicatrices sont des chemins. Les trésors brillent éternellement. La gratitude est infinie et l’amour est inconditionnel.

67180524_692296861241080_1112829608396324864_n

(clic sur les images pour les voir en plus grand)

(photos argentique Alban Van Wassenhove)

Du coup voilà, 3 jours avec Alban et ses images, et je replonge le nez dans ces possibles créatifs infinis, alors si en plus le résultat peut être aussi instantané qu’imprévisible, et prendre corps physiquement entre mes doigts… Bref j’ai cassé ma tirelire et me suis offert un Polaroid ❤

Avec une petite manip manuelle je peux même faire de la double exposition, deux prises superposées et développées sur le même film, résultats parfois hasardeux, parfois magiques ❤

Ce matin l’homme-chouette s’est prêté au jeu et j’ai fait ça :

67197488_10219734194042721_4025972609488257024_o.jpg

❤ ❤ ❤

Riot Tarot

Hier j’ai reçu un tarot qui m’interpellait depuis longtemps. Un tarot queer, militant, féministe, punk. Aux illustrations donnant aux archétypes du tarot tout le lien possible avec le monde d’aujourd’hui. C’est le Next World Tarot de Cristy C. Road. Une artiste cubaine qui dessine, peint, joue dans des groupes de punk-rock… La première édition de son tarot était sortie en crowdfunding, et comme souvent, après un rapide sold out, elle a lancé une réédition, qui est celle que j’ai reçue.

Wow. Les illustrations sont tellement parlantes. Finis les archétypes stéréotypés, toutes les couleurs, toutes les morphologies, tous les genres sont représenté·e·s (comme le fait déjà aussi un peu le World Spirit Tarot dans une toute autre ambiance). Ici on est pas là pour caresser le système et le patriarcat dans le sens du poil. On est là pour la révolution. Pour un prochain monde, un monde meilleur. Faire taire les oppressions et avancer ensemble. L’acceptation totale de soi, de notre unicité, ‘being spiritual and queer, and broken or fixed, but being okay’.

Les cartes viennent dans une boîte cartonnée avec un livret écrit par Cristy C. Road (en anglais). Je suis en train de le lire et c’est vraiment cool, engagé et libérateur.

Les convictions, les mots et les images de Cristy C. Road me font un peu penser aux morceaux de L7.

Ou de Bikini Kill.

Ou de Seven Year Bitch.

 

Bref, ces cartes font remonter à la surface toutes mes connections avec l’esprit Riot Grrrl ❤

Ce matin j’ai pu en faire quelques photos à la lumière suave et enveloppante du soleil naissant.

Couleurs hyper vibrantes.

 

(clic sur les images pour les voir en plus grand)

Pour le côté matériel, les cartes sont hyper grandes, ce qui permet de profiter pleinement des illustrations. Par contre elles sont du coup moins évidentes à mélanger, et assez fines donc relativement fragiles. Le fini est super mat et doux (contrairement à la première édition très brillante). Le livret est mis en page avec les pieds ahahah, pas de pagination, pas de sommaire, texte non justifié, mais le contenu vaut vraiment la peine. Pour l’instant je garde la boite d’origine, faute de pouvoir ranger ce jeu dans mes étuis habituels trop petits, je vais voir si je peux trouver un autre contenant adapté.

Voilà. Pour moi des cartes hyper inspirantes, et des premiers tirages justes, vifs et bienveillants.

smell like dream spirit

Enfin. Enfin ce tarot dans mes mains.

Après 3 semaines de voyage depuis les États-Unis, j’ai enfin reçu le World Spirit Tarot de Lauren O’Leary (aka Madame Onca). La première édition de 2001, qui avait vu le jour grâce à un crowdfunding en édition limitée. Avec un rendu colorimétrique encore plus incroyable que la réédition récente de 2015, et les idées originelles de l’auteure.

Un tarot avec des personnages de toutes les couleurs, de toutes les formes, de toutes les ethnies… Un tarot avec beaucoup de magie et de folie. Beaucoup d’amour aussi.
Un tarot qui me fascine depuis des années. Enfin je l’ai trouvé à un prix largement raisonnable, sur eBay, au prix d’un jeu de base en boutique.

Il me tarde de pouvoir prendre le temps de lire le livre qui l’accompagne et semble très intéressant, et dans un anglais fluide que je comprends bien. Passer du temps avec les cartes, en photographier quelques-unes à leur juste valeur…
Les illustrations ont été faites en linogravure et colorisées à la main par l’artiste. Plusieurs semaines de travail pour chaque carte…
Ces illustrations, cet univers, me bouleversent.

Ici, une carte en l’hommage de Pamela Colman Smith. On la reconnaît tellement. L’illustratrice a tellement su capter l’essence de Pixie. C’est tellement beau d’avoir fait ça.

Mon ‘dream tarot’.
Aujourd’hui avait mal commencé. Ca va mieux. Mon cœur est réchauffé.

50333855_10218238903541393_8361272976997351424_n

bloody Marie-Antoinette

Le terrible et sublime Tarot de Marseille de Pole Ka.

Je l’avais vu sur les internets il y a longtemps. Je connaissais déjà un peu l’univers de Pole Ka. Et hier soir alors que je cherchais des petits cadeaux de Noël, je suis tombée dessus, là derrière la vitrine de ce superbe magasin de jouets à l’ancienne, tenu par ce monsieur aux cheveux blancs toujours très bien coiffé et soigneusement vêtu, aux airs de Gepetto burtonien.
Bon. Ca faisait un moment que je n’avais acheté un tarot. Et celui-là probable que je n’allais pas retomber dessus comme ça de si tôt. Il faut aussi savoir écouter les petits signes simples et légers de l’Univers ^^

46866225_10217770969483334_2724319243574181888_n

Les couleurs sont magnifiques. J’espère pouvoir en faire un article plus fourni bientôt. Il le vaut bien ❤

Heaven

Nouvel album pour le groupe qui poutre Dilly Dally

https://dillydally.bandcamp.com/album/heaven

Si j’avais un groupe aujourd’hui, il ressemblerait probablement beaucoup à Dilly Dally. C’est absolument tout ce que j’aime et c’est très représentatif de mon chemin musical. Le premier album Sore était déjà magnifique, le nouveau Heaven suit le même chemin.

Pour l’aspect visuel et les clips, on dirait qu’iels gardent le même côté grunge et roots pour les concerts, privilégiant des vidéos plus léchées, avec cette fois un virage franchement mystique.

Cette voix… CETTE VOIX ❤

(Et je vois qu’iels seront le 8 octobre au Klub à Paris… A 8 balles l’entrée… Je les ai déjà loupé.e.s la dernière fois… Je fais quoi maintenant… Je fais quoi maintenant… Je fais quoi maintenant…)

A part ça,le week-end dernier j’ai vu Mu.

avec Mu

Et ce week-end on était de mariage. Avec lui c’est toujours Heaven ❤

41833324_10217166048360684_4668523197556064256_o

‘Il n’est de vrai que l’amitié et l’amour.’

 

Chloé n’a plus peur d’aimer à tort.

Je viens de recevoir le nouveau bébé normand de Blaise. Edité et préparé de façon artisanale par les admirables de la Sauce aux Arts (je mets le lien pour le commander, mais il est actuellement épuisé et je ne sais pas s’il y aura une réédition…).

Je l’ai lu une première fois dans l’après-midi. C’est un roman sous la forme d’un jeu de tarot. Autant dire que je ne pouvais qu’acquiescer une aussi merveilleuse idée.
C’est l’histoire d’un Papa qui perd la boule, racontée par sa fille aînée, sous la forme de 78 cartes qu’elle a créé pour lui, pour l’aider à se souvenir. On peut lire les cartes dans l’ordre, mais de préférence dans le désordre, en les tirant au hasard ou en les ayant mélangées auparavant, ou à plusieurs sous forme d’un jeu collectif… En fait, on le lit comme on a envie, et à chaque fois les sensations ne seront pas les mêmes, puisque les souvenirs n’arriveront jamais de la même façon.

Je me suis retrouvée dans Chloé, la fille cadette, telle que j’étais avant, il y a longtemps, avec ma colère et le gouffre hurlant à l’intérieur de moi. Je me suis encore plus retrouvée dans Agathe, la fille aînée, qui a appris à apaiser son gouffre, et qui peut ainsi se tourner davantage vers les autres pour mieux les comprendre et mieux les aimer.

(clic sur les images pour les voir en plus grand)

Les cartes sont sobres mais jolies, et la boîte cartonnée, montée à la main, est superbe avec ses dorures artisanales. Il y a en plus 3 cartes illustrées dont une en couleur. C’est beau à l’extérieur et à l’intérieur.

‘Perdre toute mémoire, c’est ça mourir.’

‘On ne vieillit pas quand on joue puisqu’on peut recommencer.’

‘En battant les cartes, elles font la nique au temps qui trépasse.’

 

Massilia

A une période de ma vie où j’entends de plus en plus fort le rappel de la nature et à une vie plus sauvage, je reste à l’aise en milieu citadin pour y avoir passé le plus clair de mon quotidien. A ce titre, Marseille est sans doute une des villes les plus chouettes qui soit. Une cité incroyable, colorée et vive, dans laquelle la mixité sociale et ethnique semble se vivre tout en harmonie et en tolérance.

Mention toute particulière et énorme coup de cœur pour le quartier du Cours Julien, coin des artistes, musiciens, rebelles et autres hippies, où je me suis immédiatement sentie extrêmement bien. Des énergies hyper positives dans l’air, un karma bienveillant et un mélange des genres et des cultures absolument divin. Des restos d’à peu près tous les pays du monde, des artisans et des créateurs, des bobos, des familles, des blacks qui jouent au foot, des vieux bizarres, des chiens et des oiseaux, tout ça sur la même place. Quartier merveilleux. Et accessoirement plus gros quartier dédié au street art de France.

Le Panier est aussi un coin à voir. Et le Palais Longchamp avec ses fontaines, sculptures et escaliers qui m’ont beaucoup fait penser à la Ciutadella à Barcelone.

Et puis les calanques, notamment celles de Callelongue, avec ses coquelicots sauvages agrippés partout entre les rochers ❤

Je ne pensais pas que j’aimerais Marseille à ce point. Encore une virée love & gratitude avec l’homme chouette ❤

(clic sur les images pour les voir en plus grand)

 Wild at Heart

Fire Tarot

Hier en me baladant sur les internets, je suis tombée sur les travaux d’une artiste anglaise, qui créée des tarots illustrés par ses soins, avec souvent pour thématique la pop culture 80’s à 90’s. Elle s’appelle Claire Laffar Maiafire, et vit à Londres.

Elle a créée un tarot Twin Peaks… ❤

J’avais déjà découvert le tarot Twin Peaks de Benjamin Mackey, qui est extraordinairement beau. Il l’avait imprimé en édition limitée grâce à un crowdfunding, et je suis arrivée après la bataille… Il était trop tard, tout était parti, et si je l’ai contacté sur les réseaux sociaux pour avoir des infos, et qu’il m’a gentiment ajouté à sa mailing liste pour me prévenir en cas de réédition, j’ai peu d’espoir, sachant qu’il est en bisbille avec les responsables des droits de la série et du film, des gens qui n’ont pas envie qu’on puisse gagner un peu d’argent en utilisant l’univers de Twin Peaks sans qu’iels prennent leur part du butin au passage… Des gens avec des dollars à la place du cœur.

Tout ça pour dire qu’hier j’ai commandé un tarot Twin Peaks à Claire Laffar. Je devrais le recevoir d’ici environ 2 semaines (I can’t wait !).
J’avoue que j’ai mis longtemps à savoir si j’aimais ou non ses illustrations, qui m’ont décontenancée. Si j’ai immédiatement adoré le style Comics de Benjamin Mackey, mon sentiment concernant les dessins de Claire était difficile à définir. Car ils ne sont pas faciles d’accès. Ils ne sont pas là pour être esthétiques. Ils sont là comme des symboles déroutants et touchants.
Malgré tout, tout ça m’attirait, me touchait. Je crois que c’est dû en grande partie à son inspiration. Ses illustrations sont tellement liées aux personnages et à l’histoire de Twin Peaks, jusqu’aux menus détails sur chaque arcane. Je sens qu’elle aime Twin Peaks au moins aussi fort que moi, et qu’il y a dans ses propositions visuelles beaucoup à ressentir, entendre, penser, lire et apprendre.

Reste à patienter jusqu’à son arrivée chez moi… Il me tarde tellement de le sortir de son étui d’organza, le sentir et le toucher, et créer avec lui le meilleur lien possible, confiant et entier. Et le feu marchera avec nous.

Quelle joie ça va être d’avoir entre mes mains ce tarot unique, imprimé en édition limitée, créé par passion, 78 lames si… spéciales.

Voilà les arcanes que j’ai pu trouver sur les internets :


‘Through the darkness of future’s past

The magician longs to see
One chants out between two worlds
Fire, walk with me.’

 


A part ça, je continue de suivre ma légende personnelle et me dirige vers un quotidien moins connecté. Ma vie se remplit de beaucoup de beauté, de moments que j’ai longtemps cherché et appelé très fort, je crois que j’entre enfin dans ce qu’on peut appeler une belle vie, simple et heureuse (ce qui ne veut pas dire qu’auparavant je n’ai pas vécu des choses magnifiques, mais aujourd’hui tout est beaucoup plus serein, sain, évident et fluide). Du coup, sans y chercher, je me détache des internets, du besoin de m’y exprimer personnellement… J’aime toujours autant venir écrire et bouiner ici, mais le contenu va sans doute sensiblement changer, petit à petit. Ca se met en place le plus naturellement du monde, comme quelque chose qui va de soi, comme l’évidence de mon chemin intime, et c’est plutôt pas mal. Je me sens bien, plus légère, libre.

Love.