tarot review

Oh quelle surprise, encore un tarot :3 De nouveau chez Arcana Sacra (Alliance Magique) comme pour l’Oracle de la Déesse Sombre (review ici). Cette fois-ci c’est la traduction française d’un tarot américain, The Everyday Witch Tarot, qui devient Histoires de Sorcières, de Deborah Blake, illustré par Elisabeth Alba.

Le jeu vient sous forme de coffret, une solide boite cartonnée à la fermeture aimantée, dans laquelle on trouve une autre boîte abritant les cartes (mattes et épaisses juste comme il faut), et un livre illustré en couleurs de plus de 200 pages très complet. Ecrit par Deborah Blake, le ton est enjoué et léger, c’est assez agréable, on ne se prend pas au sérieux même quand c’est sérieux, c’est à la fois très juste et détaché. Il y a plein de petits conseils et un court texte pour chaque carte (une double page par arcane, même pour les mineurs).

Je dirais que c’est un jeu idéal pour une personne qui débute le tarot, de par la légèreté et la simplicité qui se dégage du livre, et à travers les illustrations, évidentes et parlantes, tout ça rend ce tarot très accessible. Mais il peut tout aussi bien convenir à des cartomancien·ne·s plus aguerri·e·s. L’univers et les illustrations restent très stéréotypées, on est vraiment dans cette ambiance à l’ancienne de la sorcière avec son chapeau pointu et son balai, entourée de chats noirs, on aime ou on aime pas, c’est un parti pris. En même temps c’est très ancré dans le monde contemporain, comme si on plongeait des clichés dépassés dans le bain de la modernité du quotidien. Personnellement je ne sais pas encore si ce sera un jeu que j’utiliserai beaucoup, mais j’ai été attirée par les illustrations d’Elisabeth Alba, chaque carte est proche d’une vignette de bande-dessinée, c’est riche, soigné, mon goût pour les belles images ne pouvait que m’attirer vers ce jeu… Et puis j’étais curieuse de lire le livre, qui en effet vient nourrir les interprétations que je peux déjà avoir des archétypes du tarot.

Parmi les illustrations qui me parlent bien, cette Tempérance et cette Hiérophante inspirées du yoga :

Ce·tte Magicien·ne androgyne et cette Force tranquille :

La Justice et la Reine de Pentacles :

Et puis quelques autres :

(clic sur les images pour les voir en plus grand)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑