mood

Je suis fatiguée. Je trouve le temps long. J’aime les gens mais le flux quotidien me fatigue, les échanges obligatoires, la présence obligatoire, me lever le matin me demande déjà des efforts considérables, je n’arrive pas à m’endormir le soir depuis plusieurs semaines et je fais des rêves mouvementés, alors le matin je voudrais juste rester dormir un peu. Je voudrais acheter une vingtaine de tarots et partir les étudier dans une grotte. Je voudrais partir en vacances dans les Cévennes, là où tout est calme et où on peut vivre au bon rythme, celui qui est le nôtre. Et j’y resterais jusqu’à la fin de mes jours dans une maison en bois en kit à monter soi-même, avec un chien et un âne, bref je m’égare.

Je voudrais aller voir mes ami·e·s en Normandie, ma famille en Comtée, je voudrais partir faire du woofing en Espagne, je voudrais aller rendre visite à Muriel à Montréal. Je voudrais reprendre mon ukulélé en mains, je voudrais me raser la tête et que ça repousse long en une semaine au cas où. Je voudrais le temps pour tout ça, je voudrais pouvoir utiliser mon énergie à ce dont j’ai envie, c’est mon refrain éternel.

J’ai un travail où je me sens plutôt bien, un homme chouette à mes côtés, un entourage riche et bienveillant, des idéaux et des convictions, des passions, plein d’envies. Des roses sur ma table basse. Une chatte qui me monte dans les bras comme un bébé, ses pattes et sa tête sur mes épaules et dans mon cou, c’est notre nouveau rituel de câlin et ça fait un bien fou de l’entendre ronronner dans mes cheveux. Mais simplement en ce moment je sature parce que la vie va trop vite, le monde va trop vite, et moi je ne suis pas faite pour aller vite.

Je suis faite pour passer une demi-heure à observer un clan de canards au bord de l’eau. Je suis faite pour passer des heures à admirer et déchiffrer des cartes. Je suis faite pour prendre le temps. Pour moi et avec les autres. En ce moment j’ai besoin qu’on me ménage, qu’on m’écoute, et surtout pas qu’on me presse ou qu’on me foute la pression (je veux dire encore plus que d’habitude quoi, ahah).

Voilà. Sinon ça va. Ca fait 3 semaines que je ne suis pas allée au yoga parce que, si ça me ferait du bien, je suis découragée par l’idée de croiser encore et encore des gens, me changer avant, me changer après, je suis trop une éponge alors dans ces périodes je me préserve. Et j’ai commencé à bosser pour les concours. Bon je suis grave à découvert. Mais en réalité je n’ai objectivement aucune profonde raison de me plaindre. D’ailleurs je ne me plains pas, je vide juste le trop-plein pour tenter de repartir plus légère.

Ah oui, aujourd’hui ma gardienne céleste a un mois ❤

27654612_10215486128443736_7524742475812759657_n

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s