mood & tarot

En ce moment j’ai parfois l’impression qu’on est une douzaine dans ma tête, j’ai bien du mal de calmer tout ce petit monde et retrouver un peu de paix, en tout cas plus de quelques heures d’affilée. Il faut dire qu’au taf c’est bien bien la folie depuis la rentrée. Et beaucoup de choses se passent dans ma vie perso aussi, des nouveautés merveilleuses, mais forcément tout ça est énergivore. Après, comme tout va plutôt bien, voire de mieux en mieux finalement, justement le passé en profite aussi pour resurgir par bribes dans mes pensées – bah voyons – , et comme ma tête est déjà bien pleine, c’est par moments ingérable. Alors je passe autant que possible du temps chez moi, seule avec mes arcanes de tarot, des bougies et de l’encens, pour tenter de canaliser au mieux toutes ces énergies dévorantes, et me recentrer.

Je sens que j’ai besoin de vacances. Bientôt.

En attendant, j’ai accueilli un nouveau tarot. Oui encore. Bon. Erm. Je ne claque pas le peu de thune que j’ai en esthéticienne ou dans une voiture, mais en tarots, du coup je suis indulgente envers moi-même, d’autant que ça me permet de faire de belles introspections, chaque jeu m’ouvrant d’autres lectures des arcanes et de leurs symboliques, bref une occupation saine, nourrissante pour l’esprit, et pas si coûteuse que ça, objectivement.
Et quand je me sentirai prête à tirer les cartes pour les autres, il y en aura pour toutes les sensibilités, ou presque ❤

Je l’avais repéré depuis un moment. Avec son style si caractéristique. C’est une collaboration avec une artiste que j’apprécie depuis longtemps, proche de ce que font aussi Ray CaesarMark Ryden ou Mab Graves. Ce sont les illustrations de Nicoletta Ceccoli. L’univers est faussement enfantin, avec ces personnages – essentiellement féminins – à grosse tête et au corps délicat, ces monstres gentils (ou pas) et ces jouets vivants à la Alice au Pays Merveille, et ces couleurs de sépia pastel triste. L’air de rien, les images racontent la mélancolie, la solitude, les rêves, les choix, la découverte de soi.

Ambiance en vrac :

Et deux arcanes que j’ai pu prendre en photo ce matin, avec mon téléphone certes mais avec une luminosité acceptable :

23754693_10214691563540110_498696766746511193_n

(Pour moi cette vision du Diable, c’est Laura Palmer et Bob.. Je dis ça je dis rien.)

dav

Voilà, je l’adore. Onirique et poétique, beau et étrange.

 


EDIT 24 nov. >> mise à jour avec plus de photos des arcanes, prises ce matin ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s