brêves de juin

Deux semaines qu’il fait une canicule tropicale épouvantable, on dort peu et mal, impossible de rafraîchir mon appartement non traversant, puisque la nuit les températures descendent rarement sous les 25, alors qu’en journée on dépasse facilement les 30 voire les 35 (à l’ombre)…

Je crois que j’ai oublié de parler ici du fait que j’ai commencé un nouveau taf au début du mois. J’ai réussi à retrouver une place dans l’enseignement supérieur. Un peu comme avant. Bon avec les nuits difficiles les journées sont dures, d’autant qu’au taf on n’a pas la clim, aussi incroyable que ça puisse paraître pour la région.
J’aime ce nouveau taf, je ne vais pas détailler ici, mais je m’y plais beaucoup. Je m’y sens comme un coq en pâte, j’ai envie que ça dure, je rêve d’une titularisation, tout ça. Enfin une vraie place à moi, tout ça.

Ce week-end j’ai profité de la maison de Charlotte, qui m’a proposé de m’y poser pour récupérer un peu, comme elle partait en vadrouille en famille. J’ai enfin pu faire une vraie nuit après 2 semaines d’insomnies à cause du chaud et du bruit !
(parce que oui bon forcément par ces chaleurs, tout le monde sort le soir encore plus que jamais, et les apéros s’étirent tard dans la nuit sur la place, jusque 2-3 heures du mat’, sous mes fenêtres ouvertes, donc le bruit vient s’ajouter à la chaleur, help, j’adore mon quartier mais là help quand même)

Mais donc, samedi soir j’ai fait une super nuit. Bercée par le bruissement des feuilles dans les arbres au rythme d’un vent frais, j’étais sauvée.
Et la journée j’étais avec… Une chatonne et un lapin-bélier ❤ Et une petite piscine dans le jardin. Et la clim dans le salon. Ca m’a fait tellement de bien de chiller au ralenti…

J’ai raté la fête de la musique toujours parce que j’étais trop morte de fatigue. J’avais vraiment pas la force. Tant pis il faut savoir écouter le corps et l’esprit.
Bon en même temps je suis allée dormir chez Sophie car en bas de chez moi c’était sound system roots dub prévu jusque 2 heures du mat’, mais sous ses fenêtres à elle on a eu un concert de percussionnistes jusqu’à bien 1 heure du mat’… Ahahah. Montpellier la ville qui ne dort jamais.

Bon et je suis retournée voir les gens de l’asso vegan Alliance Ethique, iels tenaient un stand un samedi après-midi en ville. C’était cool et ça m’a fait du bien, le soir on a pris l’apéro en terrasse et mangé du houmous. Je devrais les rejoindre plus souvent quand iels mettent en place des stands comme ça. Ca revigore mes convictions.

19146057_10213135262513557_6083288749888335626_n

Et aussi je suis toujours grave à découvert. C’est de pire en pire. Running gag pas drôle de ma vie.

Bon c’est décousu tout ça.

Mais je suis quand même toujours gratitude. J’en peux pu mais gratitude quand même. J’essaie de tenir bon jusqu’à ce qu’enfin, un puissant, violent, magnifique orage salvateur éclate…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s