magic

Ton coeur solaire et tes yeux de loup. Et quand tu ris malicieusement de me raconter tes souvenirs tapageurs, tarzan lové dans mon fauteuil de velours rouge, les volutes d’herbe dansant follement autour de nous. Quand la vie est magie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s