printemps loup

Le Loup est revenu.

Mowgli a mis sa brosse à dents dans mon gobelet avec la mienne pour quelques jours. On a fait tourner son linge dans ma lessiveuse. Peter Pan s’est fait un masque vert et a mis de la coco dans ses boucles sombres. Il m’a noué un de ses bracelets colorés au poignet. Sa nuque est noire de soleil. Ses cheveux et sa barbe ébène ont éclairci aux extrémités, dans un blond roussi cuivré, délicieux résultat de 3 mois à vivre dans la nature des canyons espagnols.
Mercredi soir, tard dans la nuit, quand il est apparu sous ma fenêtre la bouche en coeur, il a ouvert une parenthèse de vacances surprise. Une parenthèse d’étreintes brûlantes et de nuits-cuillères, de douche Rose Jam et de bière thaï, de massages, couinements, et même quelques confidences précieuses au fil des jours.
Il est reparti ce midi. Il a encore laissé à la fois mon coeur gonflé à bloc de lumière, et un vide immense dans l’air. Mais la lumière est plus forte que le vide. Chaque jour j’ai remercié l’Univers qu’il soit revenu. Chaque jour j’espérais qu’il reste un jour de plus. Chaque jour il a été vain de faire semblant de ne pas avoir grave le béguin pour lui. Même s’il est un loup, nomade, solitaire, lonesome cowboy. Que je suis heureuse d’avoir été, par un jour d’hiver, reliée à un être humain dégageant une énergie aussi belle, si vraie, si entière. Puisse ce lien perdurer encore, toujours, d’une façon ou d’une autre.

‘…un ciel jaune et bleu et au milieu tout simplement, toi et tes allures de conquérant…’

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s